CHATEAU

Le Château

Situé au pied de la montagne du Berthiand, le château de Volognat est blotti discrètement dans une combe s'ouvrant vers l'est sur la plaine, au point que nombreux sont les habitants des environs qui avouent, en le découvrant, n'avoir jamais imaginé qu'il puisse y avoir un tel édifice à cet emplacement. Au sein d'un parc bordé par un ruisseau et des chaos rocheux, ses fondations médiévales supportent une bâtisse massive qui agrège des apports architecturaux de la renaissance sous une robe classique remaniée au XIXème pour l'adapter à la modernité bourgeoise de l'époque.
Plusieurs familles se sont succédé en ce lieu, et les descendants de la dernière s'attachent à le faire vivre et à l'entretenir.

Le Parc

Le parc du château s'étend sur 11 hectares en épousant la pente. Il est bordé au sud par la rivière Berthiand qui coule en petites cascades successives, à l’ouest par la montagne du même nom et au nord par une barre rocheuse. Le sud est un balcon sur la plaine de Volognat, qui offre des beaux points de vue sur les hauts sommets du Jura. 

Deux parties peuvent être distinguées : la première, vaste surface plane, correspond à la cour du château à laquelle s’adjoint une petite terrasse bordée de tilleuls, la seconde, plus paysagère, tire parti de la déclivité pour proposer différents espaces rythmés par la pierre ou la végétation, certains correspondant aux aménagements pratiquées au XIXe siècle pour subvenir aux besoins de la propriété (électricité, pisciculture, potager). En contrebas du château, un chemin le relie directement au village, longeant une prairie ombragée par des arbres centenaires, tenant du jardin à l’anglaise, alors que dans la partie haute, un décor romantique fait de roches et de buis torturés apparaît dès que l’on passe la petite passerelle métallique qui enjambe le cours d’eau, se fermant par un petit cirque orné d’une monumentale cascade moussue.

L’Histoire du Château

Le site de Volognat occupe une position stratégique aux confins de routes antiques qui permettent de franchir les premiers replis du Jura. Sur cette frontière naturelle, la construction du château au Moyen-âge, constitue un maillon supplémentaire dans la chaîne de fortifications qui délimite les zones d’influences des familles au service de la Bourgogne, de la Savoie et enfin de la France.

Lorsque Henri IV annexe la région, le château sort de la grande histoire, pour devenir résidence et villégiature.

Les Personnages Marquants

Hubert Vaffier
Hubert Vaffier